Great Hotels - Hôtel Galileo Paris - Champs Elysées Great Hotels - Hôtel Galileo Paris - Champs Elysées
Français
EnglishSpanishDeutschItalianoPortuguês

Réservation en ligne

Réserver en direct ou via facebook

Réservation en ligne

Appeler

Tarif exclusif fan Facebook

Réserver

Promotions & Offres

  • Pour terminer l’année 2014 en beauté !
  • Rien de plus romantique que Noël à Paris !
  • Notre pack vous permet de découvrir à votre rythme et au gré de vos envi...
  • Pour tous les amoureux, romantiques et les passionnés, classiques ou bie...
  • Retrouvez votre âme d’enfant et partagez un moment inoubliable en famill...
  • Offrez une expérience VIP à vos collaborateurs et clients
  • Découvrez notre pack « Anniversaire » spécialement conçu pour ceux qui v...
  • Et si vous preniez rendez-vous avec vous …
  • Un forfait tout compris pour un séjour estival détendu
  • Devenez Fan et Profitez de notre Offre Facebook Fan, jusqu' à 10% d'écon...
Réserver Toutes nos offres
Appeler Réserver

Descriptif

Actualités Hôtel Galileo ***

Indiens des plaines au Musée du Quai Branly

Rassemblant 132 objets et œuvres d’art, l'exposition offre une vision sans précédent de la splendeur et de la continuité des traditions esthétiques des populations amérindiennes du 16ème au 20ème siècle. En 1699, se tient la première exposition de l’Académie Royale de Peinture et de Sculpture au Louvre. Presque simultanément, un artiste anonyme inoka (Illinois) de la haute vallée du Mississippi, à l’est des Grandes Plaines, crée une robe peinte magnifique. Acquise par des voyageurs français qui se trouvent alors dans la région, rapportée en Europe, elle fait aujourd’hui partie de la collection du musée du quai Branly. Elle est présentée dans l’exposition, qui célèbre la créativité de 135 artistes des Grandes Plaines d’Amérique du Nord, connus ou anonymes, de la période antérieure aux premiers contacts avec les Européens – au début du 16e siècle – jusqu’à nos jours.

La culture des Plaines a regroupé des peuples d’origines diverses : semi-nomades vivant dans des tipis, et sédentaires pratiquant la chasse, la pèche et l’agriculture. Après l’introduction du cheval par les Espagnols, le nomadisme s’est généralisé. Du 18e siècle jusqu’aux années 1870, cette légendaire culture s’est épanouie, identifiée à ses cavaliers chasseurs de bison, archétypes de l’Indien, dont la silhouette intemporelle habite la mémoire du monde.

Retour aux actualités
Réserver